EventView more

Séminaire de résidence en recherche artistique : Lorenzo Bianchi

Dec 08, 2016 - Dec 08, 2016

12:00 - 13:00

Paris

Website

Proxemic Fields

Lorenzo Bianchi présente son projet de résidence en recherche artistique à l’Ircam

Projet

Recherche autour des Installations interactives, sociales et participatives, pour ensemble de terminal mobile , système interactif, et système de diffusion spatialisé en 3D – Ambisonic

“La recherche que je propose nait d’une réflexion théorique sur l’espace social humain et sur son rôle dans la vie occidentale et prend en compte certaines nouvelles technologies domestiques vues comme éléments de changement de cet espace social.”

La discipline qui étudie l’espace social s’appelle Proxémie.
Les bases de cette discipline ont été posées par l’anthropologue américain Edward T. Hall à partir de 1963. Elle divise l’espace social en quatre différents niveaux : intime, personnel, social, publique et analyse les relations qui existent entre ces espaces et entres les êtres vivants calés dans ces espaces.

La division en groupes, l’idée d’une communauté, l’interaction entre personnes et groupes de personnes, l’homologation des gestes communautaires, sont les éléments de départ pour une création collective dont je ne connais pas encore la forme précise mais qui interpellera la notion de “geste social”.

Si l’idée est de transformer un terminal mobile (smartphone ou tablette) en source sonore interactive, je voudrais creuser dans la problématique de la relation qu’il y a entre ce système de diffusion capillaire – un cluster de terminal – et un système de diffusion général – hautparleurs.

Les trois axes donc de la recherche seront :

Écriture du geste : Analyser le geste d’un point de vue proxemique, donc en relation à l’espace social.

Ecriture du son : Le son dans ce projet est mis en relation étroite avec le geste et avec la diffusion sonore.

Ecriture de l’espace: En général, dans ce projet, on a trois types de diffusions sonores possibles: local – terminal mobile individuel , multi-source – un ensemble de terminal mobile, spatialisé – par un système complexe de haut-parleurs.

Lorenzo Bianchi est lauréat du concours de résidence en recherche artistique et collabore avec les équipes ISMM et EAC de l’Ircam.

Bio

Lorenzo Bianchi Hoesch (Milan, 1973) est un compositeur et performeur.
Il compose de la musique pour des concerts, des albums, des installations, du théâtre, des images, des spectacles de danse et des films.

Il aborde la composition électronique et mixte sous plusieurs aspects différents tout en gardant un fil rouge qui connecte tous ses projets.
Cette connexion est de plus en plus ciblée sur la relation son/geste/espace. Dans ces performances en solo avec ses interfaces et contrôleurs, dans ces collaborations avec d’autres artistes et musiciens, jusqu’à la composition pour la danse et le theatre, son intérêt est toujours focalisé sur l’idée de établir un lien profond et toujours différent entre ces trois éléments fondants de sa vision de l’art.

Il a reçu des commandes de nombreuses différentes institutions : Groupe de Recherche Musicale (GRM), Biennale di Venezia,  Opéra de Göteborg, Ballet National de Marseille, Festival Sant’Arcangelo, Roma Europe, Ater Balletto et beaucoup d’autres et il a joué un peu partout: Europe, Japon , Indonésie, Etats-Unis.
Ses productions vont de la composition instrumentale avec électronique en temps réel, aux installations audio et vidéo,  de compositions pour le théâtre, la danse et le cinema, jusqu’à l’improvisation libre en solo ou avec d’autres musiciens.
Chaque nouveau projet ou collaboration est une occasion pour poursuivre dans son parcours et créer des nouveaux champs de recherche et de production.
Il est diplômé en Architecture avec une thèse sur Xenakis et le paysage sonore – Italie – et en composition – France.