Découvrez la version bêta du nouveau site du Forum Ircam ⇢ https://beta.forum.ircam.fr

EventView more

Séminaire : Marta Gentilucci, une nouvelle artiste en résidence

Jan 30, 2017 - Jan 30, 2017

12:00 - 13:00

Ircam

Website

Séminaire de la compositrice Marta Gentilucci


 Lundi 30 janvier 2017

Salle Igor Stravinsky, Ircam 

12h00 – 13h00

Entrée libre

 

Projet : vibrato et trémolo de la voix chantée : analyse, mapping et improvisation

Ce projet se concentrera sur une façon de trouver des descripteurs audio appropriés et d’évaluer des techniques d’analyses pour extraire des données liées à la voix chantée. L’accent sera plus particulièrement mis sur les évolutions micro/macro du vibrato, du trémolo et des variations liées à leurs techniques et ce, aussi bien en temps réel qu’en dehors de leur prestation vocale. Les méthodes d’analyse seront développées au sein de l’équipe de Analyse Synthèse. En utilisant des descripteurs, Marta aimerait évaluer la possibilité d’utiliser des techniques de suivi pour identifier des changements vocaux et améliorer la segmentation du stream-audio, par exemple pour générer des improvisations avec ImproteK.

Biographie

Marta Gentilucci commence ses études de chant (soprano) au conservatoire de Pérouse (Italie). Elle obtient parallèlement un Master en littérature anglaise et allemande. Elle étudie ensuite la composition au conservatoire de Florence. En 2004, elle s’installe à Stuttgart pour intégrer les cours de composition de Marco Stroppa à la Musikhochschule jusqu’à l’obtention de son diplôme en 2007. L’année suivante elle étudie la composition avec Chaya Czernowin à Vienne tout en poursuivant son Master de composition et de musique informatique avec Marco Stroppa à Stuttgart (2008-2010). Elle participe en 2009-2010 au Cursus 1 de composition et d’informatique musicale de l’Ircam, et intègre le second cycle du Cursus en 2011. Depuis 2010, elle travaille simultanément à un Doctorat de composition à l’Université de Harvard aux Etats-Unis, sous la direction de Chaya Czernowin et Hans Tutschku.
Marta Gentilucci a obtenu de nombreuses bourses d’études et prix, qui lui ont notamment permis de se produire au Festival Junge Künstler Bayreuth (2004), aux Cours d’été de Darmstadt (2006), au Centre Acanthes (2007), au Kuststiftung Baden-Württemberg (2008). Récemment, elle a reçu des commandes pour des créations avec électronique de la part du studio de l’Akademie der Künste Berlin (ADK) et de l’Expermentalstudio SWR Freiburg.
Ses œuvres sont jouées en Italie, en France, en Allemagne, en Angleterre, en Corée du Sud, en Japon, aux États-Unis par des ensembles comme : les solistes de l’orchestre National de la RAI, Ensemble Surplus, Interzone Percettible, Ensemble Ascolta, cros.art ensemble, Ensemble Experimental, Neue Vocalsolisten Stuttgart, l’ensemble Intercontemporain, le Jack Quartet, le Chiara Quartet,  l’ensemble L’Arsenale, le Nikel Ensemble, l’Elision Ensemble, Promenade Sauvage, Dal Niente et l’ensemble Contrechamps.
Sa musique électronique a été sélectionnée par le Seoul International Computer Music Festival en 2012, le New York City Electroacoustic Music Festival en 2013 et 2015, et par l’International Computer Music Conference en 2011 (Huddersfield, UK) 2013 (Perth, Australia), 2014 (Athènes, Grèce) et 2015 (Denton, Texas).
© Ircam-Centre Pompidou, 2016
Sources
Jérémie Szpirglas, Marta Gentilucci.