Découvrez la version bêta du nouveau site du Forum Ircam ⇢ https://beta.forum.ircam.fr

Installations pour les ateliers du Forum Ircam

Trois installations seront accessibles lors de nos prochains ateliers du Forum les 15, 16 et 17 mars 2017.

Installation : Lorenzo Bianchi (en résidence de recherche artistique à l’Ircam)

Lieu : Studio 1, IRCAM
15 mars : 13h00-18h00
16 mars : 11h00-18h00

  • Projet : “Proxemic Fields”

Dans ce scenario on reçoit des sons sur nos portables, en se branchant sur un réseau, comme un cadeau.
Avec des gestes très simples on peut échanger ces sons, les découvrir, les mélanger.
Une voix-off, très proche, au casque, nous guide vers une écoute très précise et très personnelle, à le découverte du son en relation avec les mouvements du téléphone. Nous sommes, à ce moment dans une phase très introvertie et intime, solitaire et concentrée.

Le trajet que nous sommes portés à faire par la voix-off, nous amène vers un lieu où un important système d’enceintes est installé. Toujours à travers des gestes simples, nous sommes en mesure de faire passer le son du casque vers un système Ambisonic.
Nous mettons ainsi le son dans l’espace, et lui, le son, passe de façon linéaire de notre tete à un espace sociale.

La Spatialisation du son est ici gérée par les portables, qui deviennent des sortes de manettes. L’écoute est donc ici communautaire et partagée, mais une partie reste intime car la voix – off continue d’être diffusée dans le casque.
S’installe donc une écoute hybride entre le casque et le système de diffusion qui, à travers le son, fait coexister en même temps deux espaces sonores qui, dans notre quotidien, sont séparés et distincts : l’intime et le social.

 

lorenzo 3 lorenzo 2 lorenzo 1

En savoir plus sur Lorenzo Bianchi


Installation : Benoît Villemont (Etudiant à l’ESBA TALM Le Mans)

Lieu : Galerie, Ircam
15, 16 et 17 mars : 10h00-18h00

  • Projet : “Sound Casting”

J’ai commencé il y a deux ans, à l’école d’arts appliqués du Mans, à faire des recherches sur les cloches et comment créer du son avec une forme, un corps sculptural.
J’ai conçu des sculptures métalliques avec une technique d’impression 3D combinée à un moulage de métal. J’étudie aujourd’hui la façon dont les anciennes fonderies concevaient les cloches, et je cherche une nouvelle méthode pour fabriquer facilement un prototype de « pièce coulée » avec de nouvelles technologies et matériaux. L’harmonie et la qualité du son sont aussi une question de complexité des proportions de la forme du matériau.
Aujourd’hui, l’impression 3D donne la possibilité d’avoir une forme parfaite tant au niveau les proportions que des mesures. Je travaille essentiellement avec un plug-in Grasshopper pour du dessin paramétrique en 3D permettant de créer des formes sonores complexes et optimisées.
Il sera peut-être possible à l’avenir de combiner les logiciels 3D avec le logiciel Ircam Modalys (par exemple) afin de prédire quelle sorte de son je pourrais imprimer et modeler.

benoit villemont 2 benoit villemont

En savoir plus sur Benoît Villemont


Installation : Tanguy Clerc  (Etudiant à l’ESBA TALM Le Mans)

Lieu : Loges, Ircam
15, 16 et 17 mars : 10h00-18h00

  • Projet : “Sur les traces du Brontéion”

Ce projet consiste à rendre sonore une vidéo muette via des objets acoustiques disposés directement dans l’es- pace de projection. Ces machines sonores constituent, comme un orchestre, la bande son du film.
Chacun des plans vidéo est ainsi sonorisé à la manière des bruiteurs, mais le bruitage est ici automatisé : une fois activée, l’installation ne nécessite plus d’intervention humaine, elle se trouve ainsi au croisement des mondes cinématographique, sonore et sculptural.
Les images projetées sont des plans plus ou moins figuratifs filmés dans des lieux de productions industrielles : l’imprime- rie Firmin Didot et l’imprimerie Soregraph.

Si le projet tente de rendre concret et de matérialiser la bande son d’une vidéo, il est aussi question de mise en relation par le son de différents éléments spatialement et temporellement autres. C’est une tentative de renversement de situation qui est proposée ici : d’une image sonore acousmatique qu’on peut écouter habituellement au cinéma, on passe ici à une réalité acoustique répondant à des images fictives tirées d’une réalité industrielle.

Les plans vidéos sont bouclés et générés par l’ ordinateur de manière aléatoire : les boucles se succèdent ainsi toujours dans un ordre différent. L’ enchaînement aléatoire est accompagné d’une durée variable de chacune des boucles, aléatoire elle aussi (entre 7 et 30 secondes). Chaque vidéo est analysée en temps réel pour contrôler par voie électronique le com- portement des moteurs à l’origine des sons émanant des machines acoustiques.

Balais Face 1 Platine Profil Sonette A 2

En voir plus sur le projet de Tanguy Clerc