TribuneView more

FAIRE PARLER UN ORCHESTRE

J.Harvey

Speakings de Jonathan Harvey est une pièce pour grand orchestre et électronique générée en temps réel projetant un espace sonore hybride entre parole et orchestre.

 “Speakings” est une oeuvre pour grand orchestre et électronique en temps réel du compositeur Jonathan Harvey,  avec la collaboration de Gilbert Nouno et Arshia Cont comme Réalisateurs en Informatique Musicale. Elle a été créée en 2008 à Royal Albert Hall of London par BBC Scotish Orchestra. L’œuvre a reçu le prix Prince Pierre of Monaco Prize in Musical Composition en 2009 (l’enregistrement de la pièce est disponible sur Outhere Records). L’article publié dans le congrès international de “Sound & Music Computing” sur sa production a été primé comme meilleur article.

La réalisation de “Speakings” s’est produite en deux phases : La première en utilisant les outils de la Composition Assistée par Ordinateur (CAO) pour la  préparation du matériaux initial de la partition; une deuxième phase pour la réalisation de l’électronique et l’interaction en temps réel  avec l’orchestre.

Transcrire la parole en musique

Lors de la première phase nous avons utilisé OpenMusic et sa librarie OM-SuperVP pour transcrire la voix parlée en notation musicale. La figure à droite montre le patch OpenMusic utilisé pour cette opération. Elle utilise la librarie OM-SuperVP pour l’analyse de la parole et l’extraction des partiels. Elle transcrit ensuite les hauteurs et  le rythme par l’intermédiaire de la librairie RepMus disponible en pièce jointe.

L’outil d’orchestration automatique Orchidée a été ensuite utilisé pour la proposition de solutions  possibles d’orchestration de la voix parlée. Ces deux étapes fournissent des matériaux de base pour créer la partition d’orchestre.

Application d’enveloppes vocales à l’orchestre live

Alors que la transcription et l’orchestration automatique  fournissent des schémas orchestraux, on est encore loin des riches morphologies de la voix parlée. Pour atteindre ces morphologies on a développé un algorithme en temps réel à partir de la technologie  FTM(voir figure) afin d’enrichir le contenu spectral de l’orchestre “temps réel” utilisant la voix parlée. Le pièce Max de ce processus temps réel est disponible en pièce jointe.

Speakings by J. Harvey, Performance Scheme

Synchronisation de l’électronique avec l’orchestre

Pendant la performance, il faut  synchroniser l’électronique générée en temps réel et l’orchestre. Pour cela, la technologie Antescofo permet de suivre la position et le tempo d’un clavier dans l’orchestre en utilisant ces paramètres pour gérer les effets produits par SuperVP pour Max et Gabor dans FTM. Le musicien électronique interagit à tout moment avec les effets en utilisant un dispositif tactile.

Pour plus de détail, vous pouvez lire l’article écrit par le compositeur et les informaticiens sur la pièce publié à SMC 2009 et disponible en-ligne.

5 réponses à “FAIRE PARLER UN ORCHESTRE”

  1. Excellent article, merci
    Ca aurait été bien d’avoir accès au fichier son utiliser par Harvey, et aux algorithmes FTM que vous utilisés dans max,
    Cordialement,
    Jonathan

  2. Dans le patch Max, j’ai des carrés rayés ou il est écrit: (ftm.object)

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.